Onze années !

C’est le temps écoulé depuis la première distribution de légumes à la ferme des Douvières, rendue possible par la volonté de l’équipe municipale d’alors, par l’engagement de son maraicher Eric Chatelet et des premiers adhérents de l’association des Paniers de Longpont. Que de chemin parcouru depuis. C’est pourquoi il était important de fêter ce parcours de 10 années qui sont finalement devenues 11 années, COVID oblige.

La fête des 11 ans des Paniers de Longpont s’est donc tenue samedi 25 septembre, en salle Colette à Villiers sur Orge. Elle a été été ouverte, c’est bien normal, par les visites des 3 fermes. En parallèle s’est tenu le “village des ateliers”, organisés par des amapiens ou leurs invités.  A 18h30, le moment fort de la fête a été la tenue d’une table ronde, animée par Franck Genries, notre président, sur le thème des amap hier, aujourd’hui et demain, avec la participation de grands acteurs du mouvement.

Le reste de la soirée a été réservée à la fête : apéro avec nos invités, grand QUIZZ collectif, repas partagé, musique et danse …

Visite des fermes

La finalité première des AMAP, comme le sigle lui-même l’indique, c’est le maintien d’une agriculture paysanne. La fête des 11 ans de l’association se devait donc de mettre à l’honneur les 3 fermes qu’elle soutient ainsi que leurs maraichers. Tout a donc commencé par une visite des fermes, menée par Eric Chatelet pour la ferme des Douvières, Erwan Humbert pour la ferme des Près Neufs, Laurent Marbot et Anaïs Droit pour la ferme de l’Envol à Brétigny sur Orge.

Le village des ateliers

Atelier cuisine

Eléonore s’est inspirée des talents culinaires de sa grand-mère martiniquaise pour imaginer une sauce savoureuse et super pratique. Rapide à faire, parfumée, sans cuisson, elle se conserve une dizaine de jours au frigo. Elle agrémente aussi bien les salades, les légumes vapeur ou au four, les poissons et les viandes. Un délice pour les papilles avec des produits simples !

La “Buvette” – Boissons d’ici et d’ailleurs

La “buvette” du village des ateliers a été l’occasion de faire goûter à tous des boissons préparées avec amour par Mireille, Sabrina, Françoise ou Jean-Charles.  Des boissons d’ici ou d’ailleurs pour tous les goûts : boissons fermentées avec différents type de kéfir de fruit (à la framboise, au romarin …), de la bière de gingembre; ainsi que des boissons de fête d’origine africaine comme le bissap, à base de feuille d’hibiscus, le lémouroudji et autres boissons au gingembre et au fruit de baobab.

Vous trouverez un certain nombre de ces boissons dans les recettes disponibles sur le site.

 

Atelier savon

Animé par Marion et Sandrine, l’atelier n’a pas désempli. Il a permis à plusieurs groupes de fabriquer, sur place, leur propre savon solide pour les mains ou le corps ! Bien sûr dans une optique de zéro déchet. La méthode : de l’huile de coco, de l’huile d’olive, de la soude et des huiles essentielles, chauffage au bain-marie et utilisation d’un moule en silicone.

La fresque du climat

Sixtine a proposé un quizz “fresque du climat”, une version simplifiée de la fresque du climat, un atelier ludique qui a déjà sensibilisé des centaines de milliers de français au changement climatique! A travers un jeu de questions-réponses mené en équipe, elle a invité les participants à retrouver l’ensemble des cartes présentes sur la toile, chacune représentant un chaînon, à la fois cause et conséquence du changement climatique. Des infographies et ordres de grandeurs sur l’empreinte carbone étaient aussi affichés autour de la fresque, afin de prolonger la réflexion sur les actions que chacun peut mener à l’échelle individuelle et collective.

Miel : découvrir le travail des abeilles… et celui de l’apiculteur

Pascal et Mustapha sont apiculteurs amateurs depuis plusieurs années et ont installé des ruches dans leurs jardins. Ils ont partagé avec nous leur passion, raconté la vie passionnante des abeilles, si précieuses pour la biodiversité. L’atelier a été l’occasion d’expliquer et de montrer comment fonctionne une ruche, comment l’entretenir, comment récolter le miel, quel est l’équipement nécessaire, et bien sûr de déguster leur miel.

Hugo le mulot se promène à Villiers sur Orge …

” … Une grande fête se prépare. Il entend parler de l’anniversaire d’une association des AMAP… “

La chasse au trésor créée par Les Paniers de Longpont a emmené les enfants sur la piste du petit personnage, découvrant des légumes dissimulés aux alentours et collectionnant des lettres au fil des étapes. Toutes les équipes sont arrivées au terme de l’aventure, reconstituant finalement le mot-mystère et découvrant le secret d’Hugo.

La table ronde

Animée par Franck Genries, actuel président des Paniers de Longpont, la table ronde a réuni des acteurs majeurs du mouvement des AMAPs :

  • Denise et daniel Vuillon, fondateurs en 2001 de la première AMAP, qui ont beaucoup soutenu les Paniers de Longpont et ses amaps, au démarrage et au long de ces 11 années,
  • Maud Granger-Remy, administratrice du réseau AMAP Ile de France qui fédère plus de 300 amaps de la région Ile de France
  • et bien sûr nos maraichers, Eric Chatelet (Envol et Douvières), Erwan Humbert (Près Neufs), Anais Droit et Laurent Marbot (Envol).

L’intervention de Denise et Daniel Vuillon a permis de rappeler la genèse du mouvement AMAP (ainsi que ses racines Etatsuniennes et Japonaises) mais a également bien fait apparaitre la grande diversité du mouvement. Les premières AMAPs qui se sont développées “en tâche d’huile” dans leur région d’origine, le Var, on souvent permis à des maraichers installés de sauver leur exploitation et de reprendre un nouveau développement. Il en a été autrement en Ile de France ou la disparition des maraichers était bien plus avancée : dans ce contexte différent, les amaps ont permis la création de fermes nouvelles, avec l’appui des collectivités locales pour le foncier, et l’installation de paysans souvent non issus du milieu rural.

Les captations des différentes interventions sont accessibles au moyen du bouton ci-dessous

 11 ans’ QUIZZ et autres festivités

Karine et Philippe animent un Quizz mémorable et disputé. En voici les questions. Pour les réponses, prière de s’adresser aux auteurs.

Sans oublier le facteur clé du succès de la fête …

Le planteur martiniquais, préparé avec soin et amour par Cathy et Karine, une semaine durant. Ont également collaboré un certain nombre de goûteurs, dont l’identité reste aujourd’hui encore inconnue … Mais les recherches continuent!