Amap des Douvières

Eric Chatelet

La ferme et ses acteurs

Une AMAP, association loi 1901, est par nature étroitement associée à une ferme, qui est, elle, une entreprise agricole. L’exploitant de la ferme des Douvières, qui produit les légumes pour l’AMAP, est depuis l’origine Eric Chatelet (photo ci-contre). Mais depuis qu’Eric s’est impliqué dans la création de la ferme de l’Envol à Brétigny sur Orge, c’est surtout Serge Cheptus (photo ci-contre), son salarié,  qui assure la gestion quotidienne de la ferme.

Serge Cheptus

Le panier

Dans le système amapien, le maraicher s’engage sur une récolte divisée en un certain nombre de parts, et en retour l’amapien s’engage sur une part à l’année. Ce faisant il assure une sécurité financière au maraicher et partage les risques inhérents à toute production agricole.

Le contrat porte sur une année civile et prévoit 3 variantes :

  • une grande part hebdomadaire
  • une petite part hebdomadaire
  • une grande part par quinzaine

D’autres variantes peuvent exister, sur des arrangements entre amapiens.

La production étant exclusivement locale, la composition du panier varie avec la saison.

Prix d’une grande part : 23 €

Prix d’une petite part : 12,5 €

Paiement : par chèque, selon 3 modalités, 1, 4 ou 12 chèques.

Participer

Le fonctionnement de l’amap repose sur ses membres. Les amapiens ont un engagement de base : ils doivent assurer régulièrement une distribution.

Au delà de cet engagement, certains amapiens peuvent prendre d’autres responsabilités et d’autres fonctions :

  • responsabilité de distribution
  • suivi d’un des contrats partenaires
  • organisation d’ateliers (cuisine …) ou d’évènements
  • coordination (bureau) qui se réunit tous les mois et assure l’organisation générale.

Si vous souhaitez ce type d’engagement, n’hésitez pas à en parler aux membres de la coordination.

Si vous êtes intéressés par le fonctionnement de l’amap, vous pouvez vous abonner (et vous désabonner) à trois listes de diffusion :

Les produits partenaires

L’AMAP des Douvières est associée à la ferme des Douvières et à Eric Chatelet son maraicher qui lui fournit ses parts de légumes de saison. Mais l’amap peut également s’associer à d’autres partenaires sur le même principe d’abonnement annuel pour proposer à ses membres d’autres productions : pain, poulets et oeufs, tisanes, cresson ..etc.

Les distributions de produits partenaires ont lieu dans les mêmes lieux et les mêmes jours que les parts de légumes.

Toutes les productions partenaires sont ouvertes à l’ensemble des adhérents de l’association Paniers de Longpont, même s’ils n’ont pas souscrit à un contrat légumes.

Distribution : où et quand ?

La ferme des Douvières se trouve 8 chemin des Douvières, à deux pas de l’Orge, à Longpont sur Orge (voir plan ci-contre).

La distribution a lieu sur place, le mercredi de 18h30 à 19h30. Le responsable de distribution peut alors être joint au numéro suivant : 06 52 79 80 86. Il vous est également possible de laisser des messages vocaux ou textuels à ce numéro, même en dehors des heures de distribution.

La distribution est prise en charge par les amapiens eux mêmes à tour de rôle, avec un responsable de distribution et quelques membres de la coordination.

Le légume inconnu

L’amapien ne choisit pas la composition de son panier. Il peut donc se retrouver confronté à un légume qu’il ne connait pas (encore) et qu’il ne sait pas cuisiner.

Brève histoire de l’AMAP des Douvières

L’histoire de la ferme des Douvière se confond avec celle de l’association des Paniers de Longpont car elles sont nées ensemble. Cette histoire démarre en 2009 avec la volonté d’une équipe municipale qui réussit à dynamiser un petit groupe qui s’attelle à la tâche : il faut trouver un terrain propice, un maraicher, et des amapiens. L’association se crée la même année, et début 2010, un terrain a été trouvé, un maraicher (Eric Chatelet), et un groupe de 80 familles prêtes à tenter l’aventure. La première distribution a lieu en octobre 2010.

Aujourd’hui, la ferme des Douvières, et son amap, ne sont plus seules puisque deux autres fermes se sont ajoutées, la ferme des Prés Neufs dont le maraicher Erwan Humbert a été initialement “couvé” aux Douvières, et la ferme de l’Envol, émanation du projet Sésame de l’agglo coeur d’Essonne, une opportunité qu’a voulu saisir Eric Chatelet dans le prolongement des Douvières.